Soirée d'ouverture : "Aventuriers visionnaires"

Deux projections-rencontres

*Pour les films, la durée indiquée comprend la durée de la projection ainsi que l'échange avec le public.

La MUTUALITÉ - 20h00/23h00

1 place Antonin Jutard - Lyon 3

 

Plein tarif : 10 € / 8 €

 ////  Réserver​

Paul-Emile Victor, j'ai horreur du froid, de Stéphane DUGAST

En présence du réalisateur et de Daphné Victor, fille de P-E.V

 

Personnalité très médiatique de la France du XXème siècle, Paul-Émile Victor est pourtant aujourd’hui tombé dans l’oubli. Ethnologue, écrivain, dessinateur et créateur des Expéditions Polaires Françaises, il est aussi un explorateur engagé très attaché à la Nature et sa défense. Pour la première fois, archives inédites, témoignages forts et lieux clefs de son existence sont réunis dans un film documentaire qui retrace l’incroyable destin d’un des pionniers de l’écologie.

 

 

 

Bande annonce : 

 

 

 

Sur Stéphane DUGAST : 

Stéphane Dugast a d’abord voulu devenir reporter dans sa jeunesse à cause de ses lectures des voyages extraordinaires de Jules Verne et des aventures de Tintin. 

À l’issue de son service national au sein de l’hebdomadaire de la Marine nationale (Cols Bleus), ce nantais de naissance démarre sa vie professionnelle en l’an 2000 comme reporter (civil) pour ce même journal.

Une expérience au long cours (17 ans) qui va lui permettre de naviguer et de sillonner la planète sous toutes les latitudes en quêtes de rencontres, d’inconnus et d’imprévus.

Depuis 2017, il est devenu réalisateur, écrivain et reporter indépendant.

 

Pour en savoir plus : http://stephanedugast.com/

Sur Daphné Victor : 

Daphné Victor est la fille unique de Paul-Émile Victor, au sein d'une fratrie essentiellement masculine. Depuis le décès de “PEV“ (1995), elle gère au nom de la famille le patrimoine littéraire et artistique laissé par l'explorateur : réédition de ses livres, édition de ses dessins, présidence du Fonds de dotation Paul-Émile Victor, etc.

 

 

 

Haroun Tazieff, le poète du feu, de Eric Beauducel 

En présence du réalisateur et de Frédéric Lavachery, fondateur du Centre International Haroun Tazieff, fils du vulcanologue.

 

Il y a exactement vingt ans disparaissait Haroun Tazieff, l’un des pères de la volcanologie contemporaine. Scientifique, boxeur, résistant, alpiniste, spéléologue, cinéaste et même ministre, cet homme au tempérament de feu a passé toute sa vie à affronter les volcans pour en arracher les secrets et les transmettre au monde. En s’appuyant sur des archives et sur des témoignages, ce film retrace la vie exceptionnelle de celui que Jean Cocteau surnommait "le poète du feu".

 

 

 

Bande annonce : 

 

 

 

Sur Eric Beauducel : 

 

Né en 1966, Eric Beauducel est un auteur-réalisateur qui a réalisé plus d'une quarantaine de films pour la plupart des chaînes françaises et dans des domaines aussi variés que l'histoire, la société, l'environnement ou la science. Ses derniers documentaires sont« Haroun Tazieff, le poète du feu » sur le volcanologue le plus célèbre de France et « 1917, le train de l'enfer » sur la plus grande catastrophe ferroviaire française. Il vient de finir le tournage en Indonésie du premier épisode d'une série sur les volcans et prépare parallèlement « Bêtes de guerre » sur le rôle des animaux dans les guerres.

 

 

 

Sur Frédéric Lavachery :

Frédéric Lavachery est menuisier de formation et habite le Massif central où il a fondé le Centre international Haroun Tazieff, Il est le fils non reconnu du volcanologue Tazieff.

 

 

 

 ​

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload